Mes lectures

Le collectionneur de Voeux

De Mia SHERIDAN

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est cropped-papillon_5649caea20971.png
Résumé

Lorsque Clara intègre la compagnie de danse de La Nouvelle-Orléans, elle se trouve bien seule. Elle ne connaît personne et ignore tout de cette ville au charme si étrange, aux légendes si mystérieuses. Comme celle que lui conte sa vieille voisine.

Il y a une propriété dans la ville dont le mur d’enceinte pleure et abrite une plantation en ruine, cernée par une végétation luxuriante. Il se dit qu’elle est hantée et abandonnée, mais que ceux qui ont un vœu à exaucer peuvent s’y rendre et glisser un message dans une faille du mur… Le collectionneur de vœux le recueillera.

Clara veut en apprendre davantage sur les fantômes de ce lieu et lors d’une visite au mur des pleurs, elle va découvrir que la propriété n’est pas abandonnée et qu’un homme, Jonah, y vit. Il est reclus depuis un terrible événement qui a brisé sa vie.

Clara va établir avec lui une relation qui s’approfondit à chacune de ses visites.

Quelle est l’histoire de cet homme en souffrance qui se dissimule à la vue de tous ? Et quelle malédiction ancienne s’est abattue sur ces lieux, les condamnant à la ruine ?

Mon avis

Mia SHERIDAN est une auteur que j’affectionne beaucoup. Je ne résiste jamais devant un de ses romans. Ses écrits n’ont pas toujours été des coups de cœurs mais sa façon de nous décrire les personnages, les situations, leurs histoires font que nous ne restons pas insensibles.

J’ai tout d’abord craqué sur la couverture, puis le résumé a attisé ma curiosité 😉

L’auteur nous emporte dans deux histoires d’amour, une qui se déroule au présent où nous faisons connaissance de Clara et Jonah. Deux êtres sensibles, poétiques, en quête de vérité. Clara reflète la lumière, apporte la sérénité, une certaine joie de vivre. Quand à Jonah, il vit reclus sur le domaine, alimentant son âme torturée se refusant tout pardon, s’accusant de son destin si sombre.

En parallèle, nous découvrons l’histoire d’amour de Angelina, cette romance interdite à l’époque, celle qui déclenchera plus tard la malédiction du domaine.

Les deux histoires sont liées, Mia Sheridan nous dévoile à travers ses différents personnages les réponses que nous nous posons pendant cette lecture à la troisième personne.

Je dois reconnaitre que le fait de lire ce roman à la troisième personne m’a dérouté, je ne suis pas adepte. Je trouve cela plus impersonnel, nous ressentons moins les émotions, comme si il y avait une barrière avec les personnages et le lecteur. Même si le couple Clara/Jonah est tout en poésie, l’amour de John et Angélina est plus puissante, plus intense, sûrement du au fait de l’époque et de ses interdits.

Vous découvrirez au fil des pages, l’évolution des personnages, comment chacun vit ce moment. Certains passages vous permettront de voyager dans cette magie, de vivre un instant poétique.

Certes cette histoire n’est a pas un coup de coeur, il m’a manqué quelque chose, ce petit pincement au cœur mais reste une très belle lecture

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est cropped-papillon_5649caea20971.png
extraits

« Cette poussière d’étoile que tu as embouteillée, nous la boirons ensemble. Nous brillerons pour le monde entier. »

« Pour l’instant, ils étaient juste un garçon et une fille, assis de part et d’autre d’un mur, une épaisse couche de pierre entre eux, ce qui n’empêchait pourtant pas leurs cœurs de se connecter. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s