Marked Men, tome 5: Rowdy, de Jay Crownover

markedmenRowdy.jpg

 

sans-titre

Après que la seule fille qu’il n’ait jamais aimé lui dit qu’il ne sera jamais assez bien, Rowdy St.James frappe la poussière de ses bottes et part vivre à la hauteur de son surnom.

Un garçon old school qui recherche après du bon temps et des bons amis, Rowdy refuse de prendre quelque chose au sérieux, spécialement quand cela vient du sexe opposé. Brûlé par l’amour il n’est pas prêt à donner sa confiance une nouvelle fois à une femme. Mais ça c’était avant que sa nouvelle collège n’arrive, un fantôme du passé qui soudainement le remet en question.

Salem Cruz a grandit dans une maison où il y avait trop de règles et pas de joie, un monde de malheurs qu’elle ne peut oublier. Mais une choses de son enfance est resté avec elle, le souvenir d’un gentil petit garçon aux yeux bleus qui habitait près de chez elle et qui était amoureux de sa petite soeur.

Maintenant le destin et un vieil ami les réunis et Salem est déterminé à lui montrer « qu’il était une fois, il avait choisi la mauvaise soeur ».

Une mission qui fonctionne parfaitement jusqu’à ce que la personne qui les lie ensemble apparaît, menaçant de les séparer pour de bon.

naisr

 

Exactement comme pour le tome précédent, je n’ai pas pu attendre la traduction pour le lire, il me fallait savoir comment Rowdy allait pouvoir continuer aux côtés de Salem. Cette saga me fait vraiment vivre les histoires à travers les personnages, et je trépignais d’impatience de vivre celle-ci

Rowdy est un personnage qui m’a intrigué sans réellement me fasciner depuis le premier tome, cet homme plus discret que les autres, sans être moins tatoué et fantastique, loin de là. Nous n’avons jamais vraiment su quoi que ce soit sur lui, avant de savoir que l’amour de sa vie lui avait brisé le coeur. Il n’espérait plus rien, passait de conquêtes en conquêtes en usant de son charme particulier, sans jamais se poser. Il m’a au final sincèrement plu, son passé, sa manière d’être, ses tatouages et sa vie en générale m’ayant séduit définitivement.

Salem est une femme que j’ai tout de suite affectionné. Instantanément. Tatouée, percée, fort caractère… la femme parfaite pour entrer dans ce groupe d’amis disparate et attachant. Sa vie n’a pas été de tout repos, mais elle connaît Rowdy depuis toujours, et l’aime depuis toujours.

Ces retrouvailles et cette histoire m’a énormément plu, parce qu’ils arrivent à surmonter leurs difficultés, énormes au début, puisque que Rowdy s’est immédiatement braqué et refusait de lui parler. Ils arrivent à passer outre, et Rowdy peut enfin se rendre compte qu’il s’est trompé, que Salem est celle qui lui faut, son grand amour. Leur romance est intense, puissante, marquée par les fantômes du passé et les peurs du présent. On découvre à travers eux leur passé commun, leur vies séparées, et ils nous expriment leur manière de surmonter tout cela ensemble, en faisant front commun.

L’univers du tatouage, des piercings et de ces gens qui n’entre dans aucune catégorie me plaît toujours énormément, l’auteur a cette faculté de nous donner une image vivante des tatouages et autres modifications, ce que j’adore.

Jay Crownover a encore une fois marqué mon esprit à travers leur histoire, leur amour fort, sensuel, explosif. Sa plume fluide, sexy et frappante m’a transporté à nouveau à Denver, au coeur de ce groupe d’amis merveilleux. Je n’arrêterais pas de sitôt les hommes tatoués et marqués par la vie, croyez-moi!

Note: 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s