Mes Envies Livresques

Nos Envies Livresques du Jour

sweet-home,-tome-2---sweet-rome-919333-264-432.jpg

Sweet Home, tome 2: Sweet Rome

L’histoire de Sweet Home, racontée du point de vue de Roméo.

Tillie Cole réussit le pari de réécrire le premier tome sans jamais avoir l’air de se répéter. Les scènes torrides se dévoilent sous un éclairage plus brut à travers les sens de l’expérimenté Roméo, et les moments d’émotion laissent entrevoir un héros plus vulnérable qu’il n’y paraît : Rome traîne un lourd passé, il est blessé et en demande d’amour. Le roman est traversé par ces sentiments de trahison, de rage et de culpabilité, qui font de l’histoire d’amour de Sweet Home un combat encore plus vindicatif.

Toute ma vie, on m’a fait comprendre que je n’étais qu’un putain d’incapable sans la moindre valeur… À ses yeux, je vaux quelque chose. J’ai l’impression soudaine que le monde est à moi.

Ça me fait marrer quand j’entends les gars dire que c’est allé trop vite entre Molly et moi, qu’on n’aurait jamais pu forger un lien aussi fort en si peu de temps. Ils en savent quoi, ces abrutis ? On est ensemble, non ? Elle est devenue mon tout, ma vie. Et mes enfoirés de parents, vous doutez de leur cruauté aussi, peut-être ? C’est que vous ne m’avez pas connu toute ma putain de vie, chaque fois qu’ils m’ont battu jusqu’au sang en me rabâchant que je n’étais qu’une merde.

Roméo et Juliette, mon cul… Cette histoire, c’est la nôtre, raconté par moi seul. Pas de mièvrerie, rien que la pure vérité, crue, sauvage. Et comme je suis d’humeur généreuse, je vous en dirai même un peu plus.


wild-heart-918147-264-432.jpg

Wild Heart

« Es-tu en colère Gabriel ? »

Cette question, le docteur Grant lui a posé pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing.

Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé. Et, de fait, Gabriel est toujours en colère. Quand il se souvient d’où il vient, de ce qui est arrivé à son père, de quel genre de sang coule dans ses veines. C’est cette colère qui l’a poussé à brutaliser Vicky, ce jeune gay de son lycée, toujours un peu trop souriant, un peu trop heureux. Il ne faisait pas grand-chose, il le poussait juste un peu. Jusqu’au jour où le garçon a dévalé un escalier, et en est resté handicapé.

Depuis qu’il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa sœur, qui l’a pratiquement élevé. Mais la colère, elle, est toujours là. Et le jour où sa route recroise par hasard celle de Vicky, il se pourrait bien qu’elle renaisse, dangereuse, incontrôlable… ou bien qu’elle se transforme en autre chose, tout aussi sauvage.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s