Bit-Lit & fantastique·Mes lectures·S/T/U·Sagas·service presse et partenariat·Slaves

Slaves, Tome 6: La Guerre des Damnés, Amheliie

slavejpg.jpg

sans-titre

Le monde a changé, les humains sont devenus des esclaves. La Terre entière est dirigée par une Race supérieure, plus démoniaque : les vampires.

La Guerre fait rage dans le monde.

Alors que l’enfant de la prophétie s’est fait enlever par Dying, ce dernier a mis au point un dernier stratagème pour repousser l’ennemi.

Faith s’est liée à Mortem pour pouvoir mettre fin à l’immortalité des Premiers Vampires, sacrifiant son amour pour Dead.

Abandonné, le Président décide de se lancer à corps perdu dans une quête pour obtenir la vérité.

Des alliances se tissent et se dénouent pour que le camp le plus fort remporte la guerre, certains secrets du passé vont être révélés tandis que des comptes seront réglés, et l’amour risque d’être une fois de plus mis en péril au milieu de ce danger.

Pour leur famille et pour la liberté, des sacrifices devront être faits. Personne ne sera épargné.

Et lorsque la bataille finale s’apprêtera à éclater. Est-ce que ces êtres damnés arriveront à trouver la paix ?

naisr

Merci à Amheliie pour sa confiance

Ce tome correspond à la fin du premier arc narratif de Slaves. Et bien… j’ai bien failli terminer hystérique plus d’une fois. J’ai manqué de jeter mon téléphone, de me rouler en boule et pleurer toutes les larmes de mon corps de manière absolument ridicule et humiliante. Mais non, une fois que nous avons ce tome entre nos mains, malgré les coups au cœur, les surprises, et les retournements inattendus, nous sommes bien incapables de le lâcher. On continue, on veut savoir comment cette guerre terminera. On veut savoir comment termineront nos héros, nos chouchous depuis le début, (et même ceux qui en sont devenus au fur et à mesure) et surtout dans quel état, physique comme émotionnel. Sauf que non seulement ce tome est dur pour les nerfs de nos personnages, mais également pour les nôtres. On vit, littéralement, l’histoire avec eux.

J’ai été transporté une nouvelle fois par les points de vue des personnages, apportant tous quelque chose de différent. bien entendu, nous savourons les dernières fois où nous pouvons percevoir les points de vue de Faith et Dead, mais tous les autres personnages sont aussi intéressants, et parfois, étonnamment bouleversants. Mon coeur s’est serré à plusieurs reprises pour tant de différentes raisons, et parfois, j’avais sincèrement envie de hurler, de faire quelque chose, parce que certains événements sont justes… trop. C’est trop fort, trop révoltant, trop intense. Mais, en bonnes lectrices maso que nous sommes, nous continuons, parce que l’histoire est sincèrement trop bonne. Elle est excellente, l’apothéose de la saga, le final en beauté pour cette partie de Slaves. Le dernier tome de l’histoire de la Prophétie et du Premier Vampire est à l’image de leur couple, de leur amour, de leur histoire: fort, puissant, une tornade qui nous laisse hébétés et les émotions à vif. Cette saga, qui commençait très haut sur l’échelle du choc et de l’intensité de l’histoire, ce de qu’on ressent etc, est monté crescendo jusqu’à ce final tout simplement éblouissant.

Lorsque j’ai atteint l’épilogue de La Guerre de Damnés, je n’ai pas pu ressentir ce pincement au coeur signifiant  » j’ai terminé l’histoire de Faith et Dead, après autant de temps à les suivre, à les voir évoluer ». Oh, non, certainement pas. Parce qu’Amheliie nous fait comprendre que c’est loin, très loin d’être terminé, avec un épilogue… différent, par son fond, et par sa forme. On reste sous le choc après avoir lu la dernière page, complètement laissé sur sa faim. Cet épilogue est une sorte de bombe qui explosera lors des prochains tomes. Nous nous retrouvons avec cette bombe entre les mains, mi-effrayé, mi-impatient pour la suite. Qu’est-ce que l’auteure nous réserve pour Reaper?

La Guerre des Damnés à une saveur différente des autres tomes, similaire au tome 5, mais il y a quelque chose en plus. Quelques révélations surprenantes nous sont offertes, des points de vues sont approfondis, et nous découvrons un certain personnage sous un autre angle. Ces points de vues supplémentaires sont pour moi tellement utiles, pour donner une touche de douceur, ou au contraire, pour accentuer la pression. J’ai, évidemment, réellement hâte d’avoir les tomes 5.5 et 6.5, respectivement sur Trenton, et sur Louis.

Etant donné que ce sixième tome sonne la fin de l’arc narratif, et la fin de l’histoire de Faith et Dead, j’ai réfléchi au message que nous offre cette saga. Pour l’heure, avec 6 tomes sur notre couple principal, et 2 tomes sur Decease et Senan, je pense que Slaves nous donne un message général sur l’amour. L’amour vainc tout, surmonte tout, pour peu qu’il soit sain, vrai et pur. L’amour, le vrai, le seul, l’unique, est présent même lorsqu’il n’est pas visible, même lorsqu’il est masqué par les épreuves et les coups durs. Slaves nous offre un magnifique message d’espoir, de courage, de force et d’amour, et je ne peux pas attendre de voir la suite. C’est un énorme coup de coeur, à la fois pour la saga, mais plus précisément pour ce tome particulier, particulier pour l’auteure, et pour nous, lectrices assidues.

ote

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s