Hopeless tome 2 : Losing Hope de Colleen hoover

dean.jpgdessin-pissenlit-qui-s-envole-avec-oiseaux-femme-a-tatouerCe livre m’a bouleversée… Oui c’est un terme que j’ai tendance à employer quand un livre me touche particulièrement.
Hopeless fut le premier Colleen Hoover que j’ai lu. Je l’ai dévoré et vraiment aimé. Quand j’ai su que la version de Holder aller être publié, je me suis dit : bof bof! A t’on réellement besoin d’avoir encore le même récit mais du point de vu d’un autre personnage??? La réponse est OUI, sans hésitation.

J’ai été  » anéantie  » par la culpabilité et la souffrance de Holder. Il a une telle rage en lui et tellement de colère. Il est incrédule face au geste de Less . Il ne comprend pas et il veut des réponses aux questions qu’il se pose. Des réponses qui pourraient le soulager mais également le sauver. Je découvre Sky dans le regard de Holder. Et à travers lui, je la vois forte à l’extérieur mais tellement brisée à l’intérieur. A eux deux ils vont avancer dans la vie, faire abstraction du passé qui les rongent. Se soutenir et panser leurs blessures. Ils ont besoin l’un de l’autre pour se reconstruire. Ils vont faire voler en éclat toutes les certitudes et les mensonges qui les étouffent.

Un grand bravo à miss Colleen Hoover, qui une fois de plus à su me déstabiliser et me surprendre. Elle m’a montrée que toutes les choses que l’on pensait savoir ne sont jamais acquises. Dans ce récit elle m’a servi sur un plateau l’âme de Holder… Jamais je n’aurais pu imaginé lire la même histoire et la découvrir de nouveau. Une grande artiste des mots, je ne suis jamais déçue en la lisant. L’avantage de pas pouvoir bouger c’est que je lis ;).


chrisCe livre était très attendu, après avoir découvert la version de Sky, j’avais ce besoin de connaître le ressenti, la vision de Holder face à cette tragédie Comment lui à vécu cette détresse, ce sentiment d’abandon, mais surtout pourquoi il s’est senti aussi coupable face à la perte de sa jumelle.

Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans un flots d’émotions. Elle nous livre un Holder anéanti, quand il penche ses écrits dans le carnet, vous souffrez avec lui, certaines lettres vous couperont le souffle. Les larmes, le cœur qui subit des arrêts accompagneront cette lecture.
Ce roman complète la version de Sky, cela rend le texte encore plus fort. Colleen Hoover va même plus loin, elle décrit la libération d’une culpabilité mal acquise, les regrets d’un jeune homme perdu. Holder se laissait éteindre à petit feu, il ne ressentait plus rien, ne respirait plus….Sa plume est envoutante, elle mamie les mots avec une facilité déconcertante. Elle sait nous toucher, nous rendre heureuse, nous faire pleurer…..
A travers les yeux d’Holder, nous voyons l’amour qu’il voue à sa belle, celle qui lui a permis de revivre, de respirer à nouveau….toutes ses attentions, ses gestes vous feront fondre.
Nous découvrons un peu plus Daniel, le meilleur ami de Holder, celui qui est toujours présent, qui défend son ami, n’a pas peur de lui dire ses quatre vérités….
Le prochain tome sera une novella sur Daniel, et je ne doute pas qu’il saura à son tour nous livrer quelque chose de puissant. Il ne reste plus qu’a attendre le mois d’août.


naisr

Dans Hopeless, Sky n’a laissé aucun secret, aucun sentiment partagé et aucun souvenir oublié, mais le passé de Holder est resté un mystère.

Toujours hanté par la petite fille qu’il a laissé mourir, Holder a passé sa vie entière à chercher une solution pour se débarrasser de sa culpabilité écrasante qu’il a ressenti pendant des années. Mais il ne pouvait pas prévoir que le moment où ils se reconnectent, il pouvait ressentir de plus grands remords…

Parfois dans la vie, si nous voulons aller de l’avant, nous devons creuser profondément dans notre passé et de faire amende honorable.

Hopeless m’avait bouleversé par l’histoire, les personnages, et l’écriture fluide qui nous transporte instantanément dans le récit, et Losing Hope m’a à nouveau coupé le souffle. On savait ce que Holder avait perdu étant enfant, on savait dans quel état d’esprit il avait grandi, mais je ne m’attendais clairement pas à ce que sa version joue à ce point avec mes sentiments.

Holder se tient responsable de ce qui est arrivé des années plus tôt, et il vit avec le poids titanesque de son remord. Il essaie de passer à travers sa vie, il ne s’attache pas, il se fiche de tout, parce que trop de drames se sont produits dans sa vie.

S’il y a bien une chose à laquelle il ne s’attendait pas, malgré toutes ses espérances, c’était bien de croiser à nouveau la route de Hope, sa meilleure amie, celle qu’il a abandonné et qu’il n’a pas pu sauver. Ce choc et les évènements qui en découlent changent radicalement leurs vies à tous les deux, et on les découvrent à nouveau, de ce point de vue empreint du passé que Hope ne peut et ne veut se rappeler.

Si en général je préfère le point de vue masculin sur une histoire, je ne peux me résoudre à choisir un point de vue préféré pour Hopeless. Cette histoire violente, dure, passionnelle est tellement belle, quelque soit le point de vue adopté. Losing Hope est un coup de cœur par définition, parce qu’on ne peut que s’attacher et tomber amoureuse du personnage que représente Dean Holder


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s