Au péril de te perdre de Angélique Daniel

avis5

Résumé

Je m’appelle Megan Crawfords, en 1991, j’avais 16 ans et menais une vie parfaite, réussissant dans mes études et sortant enfin avec le seul garçon dont je pensais être amoureuse depuis toujours : Le beau et populaire Chad. Mais ma destinée n’était pas là. Je le compris en croisant le regard de Jessy, un nouvel élève du lycée. Il me fallut du temps pour parvenir à m’approcher de lui tant il semblait fuir le monde entier alors que mon cœur battait de plus en plus fort pour lui. Finalement un soir, je craquais et me décidais à l’embrasser. Aussitôt, il me rendit mon baiser avant de me repousser avec force. Devant ma volonté à vouloir comprendre sa réaction, il prit la fuite, je le rattrapais.
– Je n’y comprends rien ! Tu ne peux pas prétendre avoir envie de m’embrasser pour fuir comme cela une seconde plus tard. Ce n’est pas juste !
Brusquement, il arrêta sa course, se retourna avant de revenir vers moi.
– Pas juste ! Parce que le monde est juste ? Je vais mourir ! Tu crois que c’est juste ça ! Cria-t-il.
– Qu… Quoi ?
Il se rapprocha davantage. Son visage n’était plus qu’à quelques centimètres du mien.
– Meg, je suis séropositif, j’ai le virus du Sida; avoua-t-il tout bas pour que personne d’autre ne puisse l’entendre malgré la rue déserte. Alors ne me parle pas de justice !
Il repartit aussi vite que possible, bientôt la nuit l’enveloppa complètement…

Mon avis

Cela fait déjà quelques semaines que j’ai lu ce roman, il ne fut pas lu mais vécu.

Comment ne pas vivre cette histoire à travers les yeux de Mégane, cet amour passionnel, fusionnel qui a donné la force de vivre. Car oui Jessy est « condamné » mais Mégane se le refuse, elle veut qu’il vive une vie ordinaire, sans maladie, sans désespoir….

Nous ressentons la peur de Jessy, son refus d’aimer une personne, de lui refuser un véritable avenir. Nous comprenons ses raisons mais nous admirons le caractère obstiné de Mégane. Elle ne lâche jamais prise ….même dans les plus durs moments .

Ce livre est plus qu’une leçon de vie, cela va au-delà, l’auteur a voulu nous prouver que l’amour n’a aucune limite, il est le pilier d’un couple, qu’il aide à surmonter bien des défis. Quant nous trouvons notre âme sœur, chaque combat nous parait infime face au bonheur que nous vivons.

La maladie n’est jamais un sujet simple à traiter, mais le SIDA reste un sujet encore complexe…. Le regard des autres est très bien décrit ici.

J’ai fait des pauses de 30 secondes pour reprendre mon souffle, essuyer les larmes qui m’empêcher de lire, j’ai souri plus d’une fois, même ri sur certains passages.

Mon cœur a souvent battu très fort, même un peu trop.

C’est une plume passionnante, addictive, dont l’auteur fait usage ici. Ne vous attendez pas à lire ce roman sans en ressortir marqué. Chaque mot, chaque promesse, chaque déclaration vous marquera et restera gravé dans votre mémoire.

Je finirai par l’avis de cette lectrice fidèle à la page

«  Mon nouveau coup de coeur
L’histoire de Jessy et de Mégane ma énormément touché tout le long de ma lecture. Du commencement de leurs rencontres en 1991 alors qu’ils n’ont que 17 et 16 et que plane au dessus de leurs tête le SIDA. Un livre qui ma énormément touché émotionnellement, je suis passée de beaucoup de larmes, au sourire, au rire, à l’anxiété. Au fil de ma lecture j’ai aimé sentir toutes ses émotions car l’auteur aborde un sujet grave et encore bien réel aujourd’hui pour nos enfants et petits enfants. Elle nous bouscule dans nos retranchements pour nous permettre de nous rendre compte de la dure réalité de cette maladie et ainsi de pouvoir prendre du recul
Au amoureux des mots, je vous le conseille fortement
« 

Isabelle Schaeffer Bodin

Un énorme coup de cœur

sans-titre.4png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s