(Im)parfait, par Emma M. GREEN

imparfait

Mon avis:
Moi j’ai aimé !!!
De toute façon, j’aime chaque histoire qu’elles nous proposent. Je ne me lasse pas de leurs propositions.
Bravo à ces deux auteurs, pour cette première histoire en 1 tome,  qui se réinventent sans cesse, et qui là abordent l’histoire, dans le quartier de Montmartre, d’un chat et d’une souris…
Ou plutôt, celle d’un petit piaf et d’un ours. Juliette, une jeune femme sentimentale qui vit de ces cachets gagnés dans les bars. Quant à Laszlo, il est le petit fils mystérieux et secret de Suzette, la logeuse de Juliette. Aux cotés de sa grand-mère, il devient un homme sensible, doux, touchant qui nous fait comprendre les raisons pour lesquelles nous craquons pour lui.
Laszlo m’a fait frémir, Suzanne est une femme attachante, un peu farfelue, et dont la vie est partagée par les nombreux « hommes » dont Hubert, Gédéon, Stanislas, Hippolyte… Et elle ne laisse pas de marbre : elle m’a fait rire.
L’histoire ne parle pas de la relation perdue entre Juliette et sa mère ou du passé houleux de Laszlo. Qu’importe, cette histoire va droit au but et nous parle de ce qui nous préoccupe.
Comme moi, vous allez vivre, intensément, l’histoire de Juliette, l’héroïne, ce qu’elle vit, ressent! Et vous comprendrez à quel point ils sont parfaitement imparfait l’un pour l’autre.
Au-delà des situations difficiles, ce livre est résolument optimiste !!! Un livre où l’on chante au fil des pages !!
Publicités

Always you, par Megan HAROLD

always you

Mon Avis:
C’est l’histoire d’une attirance… entre Flora et Alex.
Flora est une jeune femme qui élève, seule, sa fille Mila sourde et muette, depuis le suicide de Stan.
Un jour de pluie, trempée jusqu’au os, alors qu’elle se rend à un entretien d’embauche, Sacha lui porte secours.
Qui est cet homme : un chevalier, un dragueur invétéré, … Pourtant méfiante, elle succombera à cet homme mystérieux, qu’elle connaît pourtant… Le passé de Flora, s’invite alors dans son présent. Et il va la bouleverser à bien des égards.
Et en tant que lectrice, nous sommes happées cette histoire, même si elle reste similaire à bien des histoires déjà lu. Mais elle est une réelle distraction.
Plus les tomes passent, plus le rythme s’accélère. Chaque tome se fini sur un nouveau rebondissement… et là c’est le drame, je dois impérativement poursuivre ma lecture du tome suivant pour ne pas devenir folle.
Au fil de la lecture, on s’interroge sur lequel des 2 flanchera, fuira cette réalité parfois insoutenable pour eux.
Seulement, arrivée à la fin de ces 6 tomes je ne parviens pas à me faire une image précise des personnages, de ce à quoi ils ressemblent, et j’en reste malgré tout un peu sur ma fin.
Bonne lecture

Nos envies livresques du jour

obsidian,-tome-3---black-promise-1024196-121-198.jpg

J’ai tout abandonné pour Rome.

Je n’aurais pas pu vivre sans elle.

Mais serai-je capable de tenir ma promesse et de renoncer à mon univers ?

Pourrai-je oublier que je suis un homme dominateur ?

Ou allais-je l’entrainer avec moi dans les ténèbres ?


bons-baisers-de-californie-1039847-121-198Léanne n’a qu’un seul rêve en tête : ouvrir une boutique de vêtements pour montrer ses créations sur State Street à Santa Barbara. Mais comment faire pour intégrer le milieu très fermé de la mode? Se faire embaucher comme journaliste chez Stiletto & Pearl pardi ! L’équipe du célèbre magazine de mode lance un nouveau projet, le concours California Top Model et a besoin d’une rédactrice pour couvrir cette compétition télévisée et trouver l’égérie de la célèbre créatrice Miya Martin. Brook, mannequin volcanique, n’a qu’un but : retrouver sa petite fille, enlevée par son ex-mari. Pour pouvoir payer le détective le plus réputé de Los Angeles, elle compte bien remporter ce concours et le prix qui l’accompagne. Mais que faire quand l’amour s’en mêle et que des mecs sexy jouent aux perturbateurs ? Entre amour, rêves et amitié, les deux jeunes femmes vont tout faire pour atteindre leurs objectifs. Et avec un petit cocktail à siroter, tout est plus facile, non ?


l-amour-a-pleines-dents---1012810-121-198

À vingt-quatre ans, Mélissa Müller, compositrice-interprète, quitte la Suisse (et donc la fondue au fromage et le chocolat), direction le Québec (et donc la poutine et le smoked-meat) ! Mais ce qu’elle n’avait pas prévu (mais pas du tout du tout), c’était que son chéri la plaquerait en pleine balade romantique sur le Mont-Royal. Seulement Mélissa ne peut pas retourner en Suisse. Pas tout de suite, du moins. Car ce qu’elle n’a dit à personne, c’est qu’elle s’est inscrite au concours Best Singer, et qu’elle compte bien le gagner.

Diane a perdu Charles, son mari, il y a quelques années. Pour ne pas sombrer dans la dépression, elle s’investit dans son magasin de cupcakes, Sweet Cuppins, et engage Mélissa sur-le-champ. Ensemble, elles vont apprendre à reprendre goût à la vie, à aller au bout de leurs aspirations. Et qui sait, peut-être vont-elles aussi retrouver l’amour ?

Fucking Love tome 1 : For Play Amheliie

fucking-love,-tome-1---for-play-1015960-264-432.jpgsans-titre

Bienvenue dans l’univers du porno gay.

Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.

Jaxson Howard est un acteur célèbre. Hétéro, adepte du « Gay for Play », c’est une star reconnue dans son milieu. Père d’une petite fille, l’homme jongle entre son métier tabou et sa vie de famille compliquée, faite de choix et de sacrifices.

Quand son partenaire de films décide de mettre brusquement un terme à sa carrière, le label se retrouve dans une position délicate pour leurs affaires. Ils n’ont pas d’autre choix que de lancer un casting pour lui trouver un remplaçant. Ouvrant les portes de la franchise à des inconnus qui ne font pas partis de leur rang. Personne n’avait prévu qu’en une rencontre, une alchimie étrange et dangereuse s’installerait lorsque Dereck Cole pénétrait les lieux. Ce dernier est connu pour ses performances toutes aussi impressionnantes les unes que les autres dans le milieu du porno. Ouvertement gay, la star tatouée est sans limites. Habitué aux productions trash dans ses anciens labels, son contrat chez FUCKING BOYS en surprend plus d’un. Quelles sont les raisons de son arrivée ? Pourtant, malgré des questions restées sans réponses, Jax et Dereck vont se retrouver dans un partenariat flirtant entre professionnalisme et intimité. Alors qu’ils vont apprendre à se connaitre, la fiction menace de devenir leur réalité… Vont-ils résister ou succomber ? »

chrisJe me souviens encore de ma conversation avec Amheliie à la découverte de son livre. Je lui parlais de ma réserve, je ne voyais pas le lire vu le contexte. Attention, je ne suis pas prude, loin de là. J’ai déjà des films pornographiques hétéros mais entre deux hommes non… J’aime lire du M/M mais de là ne lire que du sexe, je mettais un frein.

En discutant de mes doutes, Amhéliie a su me rassurer, me donner envie d’essayer de le lire.  Lire la suite

Black feeling de Mo Gadarr

black-feelings-1023310-264-432sans-titre

Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.

Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences.

Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !

chrisCe livre est à la fois bouleversant, plein de colère, il ne peut que vous toucher. Il m’a fallu quelques temps pour pouvoir mettre des mots sur mon ressentit. Un mal être, un sentiment de haine était top présent.

Mandy est jeune femme à l’allure sexy, un peu rebelle, froide sous certain aspect. Elle pratique le sexe sans sentiment. Elle semble vouloir accomplir une vengeance.

Son bourreau est devenu son collègue, son maître de stage, il est séduit par  Mandy sa stagiaire mais il ne veut en aucun cas franchir ce fameux pas, celui où il se perdrait à nouveau… Lire la suite

Les héritiers, tome 3, la prison dorée, par Erin Watt

les heritiers

Mon avis:
Je ne m’en suis pas cachée : j’étais frustrée de cette fin à rebondissements au second tome : Reed accusé du meurtre de Brooke (la future femme de Callum) alors que Steve (le père d’Ella) revient d’entre les morts.
Ce troisième tome développe le mécanisme d’accusation autour de Reed. Il est innocent et il le cri haut et fort. Pourtant son coté chien fou lui revient en plein visage et le dessert. Ici, il en paie les pots cassés : tout le pointe de doigt.
Nous découvrirons que sur la fin du tome qui est le véritable coupable et j’ai enragé de ne pas avoir de pistes que laquelle me reposer pour l’identifier.
Ella se montre forte, elle est en plein tourment : l’homme qu’elle aime est menacé de prison alors que son père biologique, qu’elle ne connaît pas, tente de s’imposer. Steve tente alors de la soustraire à sa famille et surtout à Reed. Il essaiera de se construire, égoïstement, une pseudo famille avec Dinah (sa femme) qui laisse au fil de la lecture une amertume, voire même un dégoût que l’on ne comprend que lors du dénouement de ce tome.
Reed et Ella sont plus soudés et amoureux que jamais. Reed laisse parler et éclore l’homme qui sommeillait en lui. Il n’en est que plus touchant.
Les autres personnages continus à évoluer et de manière pertinente et m’apparaissent tout aussi passionnant que les principaux. D’ailleurs il me tarde d’être au 5 avril, jour de sortie du tome 4 : le prince déchu, consacré à Easton…
Ce tome est fort, intriguant. La fin est, à mes yeux, belle : celle d’une famille unit contre vents et marées.

 

Jeux de glace, par Pauline LIBERSART

jeux de glace

Mon avis:
Immersion vers les Ice Games : le mondial des sports de glaces où les plus grandes nations viennent s’affronter.
Comment d’une rencontre improbable, d’une erreur de porte de chambre, et au bout de 17 jours, peut naître une histoire d’amour ?
Solène est patineuse artistique française de caractère à l’humour décalé.  Justin est un hockeyeur canadien. A l’image de son sport, je l’imagine telle une montagne torride de muscle, robuste, pour au final découvrir un homme affirmé, sûr de lui, qui n’a pas peur de se livrer.
L’entrée en matière est à l’image de ce couple : intense et hot !!!
Le livre retrace les 17 jours de compétition : et j’ai vécu l’intégralité de cette période avec intensité.
Leur point de rencontre quotidien est la chambre de la patineuse. Ils s’y livrent, l’un à l’autre et, dans tout les sens du terme. Elle en devient le lieu où ils se découvrent tant charnellement, personnellement que philosophiquement et où se développe leur complicité.
 Je trouve que les moments qu’ils vivent à l’extérieur, nous sont moins livrés, tout comme le dernier chapitre qui ouvre sur les suites de leur vie de couple. Et j’en redemande car je trouve que c’est dans ces moments là qu’ils m’ont le plus touchés.
Le dialogue est bien mené, c’est d’ailleurs ce que j’aime dans mes lectures de Pauline LIBERSART. Le discours de chacun est parfaitement transcrit : on comprend l’avis de chacun, ses pensées, son ressenti. J’ai adoré l’humour atypique de Solène qui m’a fait rire. Je reste frustré quant au manque d’échanges sur leurs sentiments qui auraient fait fondre littéralement mon cœur de lectrice.
Merci à l’auteur de nous proposer une version différente, loin des clichés en matière de romance érotique, de l’évolution des sentiments d’un couple. Les limites à leur amour ne tiennent pas aux deux personnages centraux, mais au monde qui gravite autour et pourraient mettre des barrières. Leur relation et leurs sentiments sont le ciment qui les lit.
Bonne lecture